Undertale, le jeu de la bienveillance

Updated: Apr 18, 2021

Dans Undertale vous incarnez un enfant qui se retrouve dans l'Underground, un monde peuplé de monstres dans lequel les humains ne sont pas les bienvenus. Pour rentrer chez vous, il vous faudra prendre des décisions et mobiliser votre vitesse de traitement, votre mémoire et votre flexibilité.

Dans cet article, je vous explique comment votre cerveau peut vous aider à traverser ce monde peuplé de monstres.


Attention, cet article contient des spoiler


Le jeu


Dans un monde où les humains vivent en surface et les monstres vivent enfermés sous le sol, vous incarnez un enfant qui se retrouve dans le royaume des monstres. Pour retourner chez vous, il vous faudra le traverser et il parait que les humains ne sont pas les bienvenus. Que ferez-vous pour survivre? Et si on vous donnez la possibilité de ne tuer personne?

Sur votre chemin vous croiserez de nombreux monstres qu'il vous faudra combattre. Lors de l'affrontement, vous aurez le choix de combattre, d'agir ou d'épargner votre adversaire. Mais quoi que vous choisissiez, il vous faudra tout de même, sous la forme d'un petit cœur rouge, esquiver ses attaques.



Mon cerveau


Vitesse de traitement & compétences visuo-spatiales

Lors des combats, vous devrez esquiver les attaques de votre adversaire. Venant de tous les cotés, il vous faudra les situer dans l'espace (compétences visuo-spatiales) et les éviter rapidement (vitesse de traitement). Plus vous avancerez dans le jeu, plus les attaques seront rapides et nombreuses.

Comment faire: Persévérez. Il est peu probable que quiconque soit sorti intact d'un combat du premier coup. Vous pourrez constater que votre vitesse de traitement augmente progressivement. Et si vos compétences visuo-spatiales ne sont pas optimales, pas de problème, vous pourrez compter sur votre mémoire pour compenser.


Mémoire à court et long terme

A court terme. Dans votre aventure, vous serez amené à maintenir pas mal d'informations en mémoire. Lors de la résolution de puzzles mais surtout dans les combats. Car il vous faudra non seulement esquiver les attaques de votre adversaire mais si en plus vous choisissez de ne pas l'attaquer, vous aurez une suite d'actions à réaliser pour pouvoir l'épargner. Dans la mesure où vous recommencerez souvent les combats, mieux vous vous en souviendrez, meilleures seront vos chances de réussite.

Comment faire: Votre mémoire à court terme n'est malheureusement pas un gouffre sans fond. Lors de combats longs comme celui contre Undyne par exemple, vous ne pourrez pas vous souvenir de chaque attaque. Dans ce cas, focalisez-vous plus sur les attaques complexes qui mettront à mal votre vitesse de traitement et vos compétences visuo-spatiales.


A long terme. Normalement, lorsque vous finissez le jeu une première fois, Flowey la fleur vous demandera de recommencer du début. Votre mémoire à long terme vous aidera à vous souvenir de comment résoudre les puzzles, des suites d'actions à faire en combats et des attaques à esquiver.


Flexibilité

Les combats sont tous sous le même format: vous devez éviter les attaques sous la forme d'un cœur rouge. Toutefois, chaque adversaire à ses propres attaques qui peuvent changer d'un tour à l'autre. Pire encore, dans les combats complexes, de nouvelles attaques peuvent surgir. Votre flexibilité vous permettra de vous adapter rapidement à ces multiples changements.

Comment faire: Si les changements et les imprévus vous mettent à mal, pas de panique. Mémorisez-les et recommencez. La persévérance est la clef du succès car plus vous saurez ce qu'il va se passer lors du combat, moins votre flexibilité sera sollicitée.



Outre ces fonctions, votre concentration sera mobilisée tout au long du jeu et notamment lors des combats. Votre capacité à prendre des décisions sera également beaucoup sollicitée.



Mon avis


Undertale est un jeu que j'ai adoré et qui m'a beaucoup marqué. J'ai dû recommencer un bon nombre de combats et j'ai été à deux doigts de l'abandon à un moment. Mais la persévérance a fini par payer. D'ailleurs, la seconde fois que j'ai fait le jeu, j'ai été très surprise de voir que je réussissais facilement certains combats qui au départ m'ont fait m'arracher les cheveux.

Mais ce qui m'a surtout marqué c'est cette possibilité de faire des choix. Je peux, si je le souhaite, être bienveillante envers mes adversaires, même s'ils me blessent, même s'ils m'insultent, même s'ils me tuent. Et si je ne le suis pas, si je les tue, le jeu s'en souviendra et ne me laissera pas l'oublier. Tuer ses adversaires est le point central de nombreux jeux vidéo et cela nous parait normal (sauf aux parents). Undertale brise les codes et nous fait comprendre qu'ici c'est tout le contraire. Tuer des personnages de jeu vidéo, n'est pas sans conséquence. Nous avons du sang sur les mains et même si on recommence le jeu entièrement, ce sang sera toujours présent. Personnellement, j'ai pris un temps de réflexion sur ma vie suite à tout ça. Et vous?


L'avis des autres


" Le jeu a globalement sollicité mon empathie ! Sinon il a mis ma concentration et mes réflexes à rude épreuve, en particulier lors des combats finaux. Ma concentration surtout pour la multitude d’ « ennemis » rencontrés, avec leurs propres caractéristiques de combat et les différentes manières de les vaincre en les épargnants. Mes réflexes pour ceux qui demandaient d’aller vite, très vite sur des durées qui me paraissaient très très longues (mais pas tant que ça au final). J’ai eu plusieurs fois le sentiment que le jeu me poussait à me dépasser (la Détermination évidemment) malgré les piques de Flowey, ce qui a rendu la victoire finale encore plus savoureuse et un sentiment de réussite que j’avais rarement ressenti en jeu. "

Fabien F.


" Je crois que j'ai énormément apprécié le jeu la deuxième fois où je l'ai fait. La première fois, je n'avais pas conscience d'avoir de l'influence sur le jeu donc j'ai trouvé ça sympas sans plus. C’est vraiment quand je l'ai fait pour la deuxième fois en ayant conscience de mon "pouvoir" que j'ai commencé à être vraiment impliqué émotionnellement et vouloir sauver tout le monde. Je sais qu’il est possible également de faire le jeu en tuant tout le monde mais je pense avoir beaucoup de mal à le faire vu le degré d’implication émotionnel que demande le jeu. Je pense que l’aspect gameplay est assez accessoire dans le jeu qui se concentre vraiment sur l’histoire et l’émotion qu’il procure. La musique y est pour beaucoup sachant que c’est pour moi la meilleure bande son de jeu que j’ai entendu, et je repense au jeu souvent grâce à la musique."

Antoine R.


Conclusion


Avec des graphismes simples mais efficaces, des musiques magnifiques, des personnages attachants, un scénario surprenant et des combats qui vous feront vous arracher les cheveux (si vous êtes aussi doués que moi), vous n'avez aucune raison de ne pas jouer à ce jeu.




190 views0 comments

Recent Posts

See All